Les panneaux de l’exposition – La vallée de la Sélune racontée par ses habitants

Vous retrouverez ici les panneaux exposés en plein-air au Petit Bois de Vezins et auprès du château de Montgomery à Ducey depuis août 2018. Encore visibles sur place pendant plusieurs semaines, ces panneaux visent à partager avec les habitants et visiteurs de la vallée une partie des résultats des travaux que nous avons mené sur la vallée de la Sélune dans le cadre d’un programme de recherche intitulé « Paysages, usages et représentations de la vallée de la Sélune » (coordonné par M.-A. Germaine, Université Paris Nanterre).

Depuis 2014, une équipe de géographes et sociologues est allée à la rencontre des habitants, usagers et élus de la vallée afin de comprendre la relation des populations à cette rivière et aux lacs. Nous vous proposons de découvrir une partie des résultats collectés à travers une série de 12 panneaux thématiques mettant en avant le regard porté par les habitants sur ce territoire. Cette exposition se compose de 12 panneaux thématiques : – introduction – les barrages – les vidanges – les paysages de la vallée – l’âge d’or des lacs – la vallée endormie – la pêche sur les lacs – la pêche du saumon – l’opération de restauration écologique – les inondations – la vallée vue par les enfants.

Exposition installée à Ducey (© H. Bierjon, Octobre 2018)
Exposition au petit bois de Vezins (© M.-A. Germaine, Août 2018)

Il n’était pas possible de tout dire, de tout montrer sur ces panneaux, et nous avons dû faire des choix parmi toutes les photographies, illustrations et document d’archives collectés au fur et à mesure de notre travail, sélectionner des extraits d’entretiens parmi les paroles d’habitants enregistrées, etc. Bien sûr ces choix nous empêchent d’être exhaustifs mais nous avons essayé de rendre compte de la diversité des propos recueillis pour présenter ce territoire à travers la parole de ceux qui y vivent.

La réalisation des panneaux a été assurée par Hélène Balaresque dans le cadre de son stage de fin d’études coordonné par Marie-Anne Germaine à l’Université de Paris Nanterre. L’ensemble de ce travail n’aurait pu être possible sans la participation des habitants et usagers de la vallée de la Sélune. Nous les remercions vivement du temps et de l’énergie qu’ils ont accepté de nous consacrer et espérons que vous apprécierez cette exposition.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.