L’histoire sous les lacs : Pêcheries, moulins, gués et ponts sur la Sélune

Si le projet d’arasement des barrages hydroélectriques de Vezins et de la Roche qui Boit, initialement annoncé en novembre 2009 dans le cadre des objectifs d’atteinte du bon état écologique des masses d’eau fixés par la directive-cadre sur l’eau de 2000, est aujourd’hui suspendu, la vidange de ces derniers débutera à l’automne 2016 pour s’achever en juillet 2018.

Cette période de transition est l’occasion de redécouvrir une partie d’un patrimoine oublié (pêcheries, moulins, gués et ponts) qui a contribué à façonner pendant des siècles les paysages de la vallée de la Sélune.

Le maintien du lac de Vezins en cote hivernale depuis bientôt deux ans permet d’ores et déjà de retrouver les premières traces d’anciennes constructions sur le cours de la Sélune comme le seuil et une partie du perré du moulin de la Barbotière.

Le moulin de la Barbotière au début du XXème siècle (©Archives Départementales de la Manche)
Le moulin de la Barbotière au début du XXème siècle (©Archives Départementales de la Manche)
Le moulin de la Barbotière aujourd’hui (DDTM 50, Printemps 2015)
Le moulin de la Barbotière aujourd’hui (DDTM 50, Printemps 2015)

Plus en aval, le gué de la Bélutière, qui permettait de relier les lieux-dits « la Blutière » (rive droite) et « les Petits Bois » (rive gauche) peut aussi être retrouvé. Enfin, des vestiges du moulin de la Charbonnière, encore en activité dans les années 1920, peuvent être observés au bord de la Sélune en prenant le chemin du lieu-dit « la Charbonnière ».

Vestiges du moulin de la Charbonnière (DDTM 50, Printemps 2015)
Vestiges du moulin de la Charbonnière (DDTM 50, Printemps 2015)

D’autres moulins (la Farulière, les Biards…), mais aussi les perrés des nombreuses pêcheries (d’Isigny, de la Pimonière ou du Neufbourg…) qui ponctuaient le cours de la Sélune, devraient réapparaître à la faveur des opérations de gestion sédimentaire qui accompagnent la vidange de Vezins.

Tous ces éléments sont autant de fragments de l’histoire des habitants de la vallée que ce poster tente de rassembler. C’est un premier essai de reconstruction d’une mémoire collective locale et une nouvelle étape du partage de nos travaux de recherche consacrés à la pêche sur la rivière Sélune. Celles et ceux qui souhaiteraient nous communiquer des documents (cartes postales, photographies, etc.) ou apporter leur témoignage (au sujet de pêche, de l’activité de minoterie, etc.) peuvent nous contacter par e-mail : geo.selune@gmail.com

POSTER 220_50 pour Blog
Cliquer sur l’image pour une meilleure résolution

Notez que ce poster sera affiché tout l’été dans trois lieux de la vallée de la Sélune :

  • la Mazure
  • l’Autre Café
  • le Bar des sportifs à Ducey

Une réflexion sur « L’histoire sous les lacs : Pêcheries, moulins, gués et ponts sur la Sélune »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.