Le projet de territoire

En parallèle du projet de restauration écologique de la Sélune piloté par l’État et EDF, une réflexion est menée sur l’accompagnement de l’effacement des barrages. En cas d’arasement, l’enjeu est pour les acteurs locaux d’imaginer la future vallée sans ses lacs. Proposer un nouveau projet de territoire (sans les lacs) s’impose dans cette hypothèse afin de maintenir, voire développer, l’attractivité et le dynamisme du bassin de la Sélune aussi bien pour les visiteurs que pour les habitants.

Pour cela, une première étude a été confiée par la DDTM de la Manche en 2011 à un groupement de bureaux d’étude à la demande des élus locaux : il s’agit du Schéma de Développement Durable de la Vallée de la Sélune. Composé d’un diagnostic d’ordre socio-économique et d’une série de propositions pour l’avenir de la future vallée, ce travail a pour but d’accompagner les acteurs locaux (notamment touristiques) dans leurs projets de reconversion. Cette étude a porté sur les quatre cantons directement impactés : Saint-Hilaire-du-Harcouet, Saint-James, Isigny-le-Buat et Ducey. Conduit par le cabinet Etheis accompagné de Set Up Environnement, Aménagement et Tourisme et le laboratoire Géophen de l’Université de Caen Basse-Normandie, ce travail s’est terminé en mars 2013. L’ensemble des résultats et propositions issus de cette étude peuvent être consultés sur le site de la DDTM de la Manche :

Les éléments du diagnostic Les éléments du plan d’action
Synthèse Stratégie
Atlas Volet 1-Fiche gouvernance et conception globale
Introduction Volet 2-Fiche accessibilité
Paysages Volet 3-Fiche itinérance
Eau Volet 3bis-Annexe itinérance
Patrimoine piscicole Volet 4-Fiche patrimoine
Patrimoine naturel Volet 5-Fiche Sports et loisirs Nature
Déchets Volet 6-Fiche gestion piscicole et pêche
Energie Volet 7-fiche hébergement et restauration
Agriculture Volet 8-Fiche Mazure
Economie Annexe 1-Récapitulatif du plan d’actions
Tourisme Annexe 2-Estimation budget grandes masses
Démographie
Retours d’expérience sur les opérations de démantèlement
 A l’issue de cette étude, une convention tripartite a été signée le 13 Mai 2013 entre l’État (représenté par le préfet de la Manche, Adolphe Colrat), le Syndicat Mixte du Pays de la Baie du Mont Saint-Michel (représenté par son président,Jean Bizet) et le Syndicat mixte du Bassin de la Sélune (représenté par son président, Michel Thoury).
convention tripartite
Source : manche.gouv.fr

Depuis avril 2014, le Syndicat Mixte du Pays de la Baie du Mont Saint-Michel a mandaté un nouveau groupement de bureaux d’étude afin de définir de manière opérationnelle un projet de valorisation socio‐économique de la Vallée de la Sélune après l’effacement des barrages hydroélectriques de Vezins et de la Roche qui Boit. Coordonné par Maîtres du Rêve, ce groupement comporte plusieurs partenaires : Agence Follea-Gautier, itinéraires droit Public, ADASE de la Manche, A2H, Hôtels Actions, Parcours ingénierie équestre et touristique et Alkhos. Leurs résultats sont attendus pour le printemps 2015.

In fine, c’est aux élus que reviendra de décider du projet pour la vallée de la Sélune.

Ce site présente les résultats des recherches menées par une équipe de géographes et sociologues travaillant sur la vallée de la Sélune dans le cadre du projet de restauration de la continuité écologique de la rivière. Ce travail propose un état des lieux, un historique et un suivi des paysages et des usages de la vallée de la Sélune.